Nous contacter
Nous rejoindre

15.12.22 – Épopée Gestion accompagne Seederal qui lève 1,2 million d’euros pour développer son tracteur agricole électrique

Fondée en 2021 par deux ingénieurs, la startup brestoise Seederal réalise une première levée de fonds auprès d’Epopée Gestion, Breizh Up et le club d’investisseurs Jeriko. Elle va lui permettre d’accélérer le développement du premier tracteur agricole électrique de grande autonomie.

Décarboner l’agriculture et penser le tracteur du futur avec les agriculteurs

Dans un contexte de hausse des prix des énergies fossiles et alors qu’elle talonne l’aviation domestique en matière d’émissions de gaz à effet de serre (2% du total national), l’industrie du machinisme agricole n’a pas amorcé de transition majeure. Seuls quelques projets de tracteurs au biogaz ou de tracteurs électriques de faible autonomie ont émergé ces dernières années au niveau mondial. Bien loin des bouleversements connus par l’industrie automobile.

C’est face à ce constat qu’Arthur Rivoal, ingénieur diplômé de Centrale Paris, et Antoine Venet, entrepreneur du monde de l’industrie, se sont rencontrés. Désireux de décarboner l’agriculture, ils travaillent depuis près de deux ans avec leur équipe sur un tracteur électrique de grande autonomie, collant au plus près des réalités du marché. « Comme Tesla avec la voiture, il a fallu repenser le tracteur intégralement. On ne se contente pas de remplacer un moteur thermique par un moteur électrique » explique Arthur Rivoal depuis ses bureaux hébergés à l’ENSTA Bretagne. La startup travaille avec un réseau d’agriculteurs afin de comprendre finement l’utilisation d’un tracteur à l’échelle d’une journée et d’une année. « L’objectif est de penser un tracteur capable de délivrer l’équivalent de 160 chevaux en puissance avec l’autonomie qui serait permise par 200 litres de carburant sur un tracteur traditionnel. Ce qui permet de réaliser une journée de travail cohérente avec ce que nous avons observé ».

Les intérêts de l’électrique pour un tracteur agricole sont nombreux. « C’est une technologie particulièrement adaptée pour les tracteurs car les batteries sont lourdes et un tracteur a besoin de poids pour tracter des outils » explique Antoine Venet. Sur des exploitations qui produisent de plus en plus d’énergie, la batterie du tracteur peut être chargée par de l’électricité produite localement pendant les heures creuses. « On peut même imaginer à l’avenir une rémunération de l’agriculteur pour équilibrer le réseau en déchargeant sa batterie pendant les heures de pointe ». Des avantages qui devraient se traduire par une économie de 30 à 40% pour l’agriculteur sur la durée de vie du tracteur.

Une aventure industrielle qui démarre

Les fonds d’investissement Épopée Gestion et Breizh up (le fonds de co-investissement de la Région Bretagne soutenu par le FEDER et géré par UI Investissement) et le club d’investisseurs Jeriko ont investi dans la société plus de 1,2M€. Grâce à ce soutien, les deux entrepreneurs ont recruté ces derniers mois une équipe de spécialistes venus du monde des batteries, du machinisme agricole et de l’industrie automobile. Ils ont également noué des partenariats industriels majeurs. L’objectif est clair : un premier prototype à l’été 2023 et les premières ventes en 2025. Et l’émergence d’une expertise à la pointe bretonne sur un sujet fondamental pour la région. « De Brest à Rennes en passant par Nantes, nous fédérons des énergies dans toute la Bretagne. L’aventure sera longue mais nous y croyons fort. Il y a plus d’un million de tracteurs en France ! ». Un sacré potentiel.

« Soutenir Seederal est dans la droite ligne de ce qu’Épopée Gestion veut faire avec son fonds d’innovation Épopée West Web Valley II : soutenir des équipes ambitieuses en phase d’amorçage sur des marchés profonds qui doivent opérer une transition. Le faire dans l’agriculture et à la pointe bretonne est une grande fierté. Nous apportons notre brique à la naissance d’une filière de machinisme agricole électrique. Ce sera un travail de longue haleine mais si nécessaire pour être à la hauteur de l’enjeu climatique. » Alexandre Gallou, associé d’Épopée Gestion.

« Depuis sa création, Breizh Up est très actif sur les sujets de transition et de rupture technologique, notamment dans le domaine de l’Agro et de l’AgriTech avec 8 investissements réalisés. Nous sommes très fiers d’accompagner les fondateurs de cette startup industrielle brestoise, développant un tracteur électrique innovant qui répondra aux enjeux de l’agriculture de demain. Un projet qui rentre pleinement dans la stratégie du fonds de faire émerger des acteurs leaders dans l’innovation et la transition, ainsi que de favoriser le développement de filières structurantes pour le territoire ». Stéphane Lefèvre-Sauli directeur d’Investissement chez UI Investissement en charge de la gestion du fonds Breizh Up

« Le tracteur électrique nous semble porteur de belles promesses pour les agriculteurs qui gagneront en efficacité et en autonomie énergétique grâce à l’autoconsommation d’énergie verte produite sur la ferme. Dans le contexte actuel, on perçoit bien que le tracteur électrique peut être aussi une solution de stockage d’énergie qui pourrait être restituée sur le réseau de proximité aux heures de grande consommation. L’agriculteur “Seederal” engagé dans la transition agricole regagne son statut de pilier des communautés rurales en faisant évoluer ses pratiques (agroécologie, agriculture de précision, régénération des sols…) pour rétablir une certaine harmonie avec son environnement. » Emmanuel Leconte, co-fondateur de Jeriko

Contact Seederal : Arthur Rivoal – arthur.rivoal@seederal.fr – 06.27.48.56.70

Investisseurs :

  • Épopée Gestion :

Épopée Gestion est une entreprise d’investissement cofondée en 2020 par Ronan Le Moal et Charles Cabillic (fondateur d’AC3, West Web Valley, AlloVoisins, OpenFly…) qui a pour vocation de développer l’économie des territoires en accompagnant sur le long terme des entreprises régionales essentiellement basées dans l’Ouest de la France. Épopée Gestion souhaite « réinvestir les territoires » et faire émerger des champions régionaux au travers d’un écosystème d’investissement inclusif qui s’articule autour de quatre verticales complémentaires : l’innovation et le digital (West Web Valley 1 et Épopée West Web Valley II), les transitions des PME / ETI (Épopée Transitions I), l’immobilier durable (Épopée Immo Rendement I) et les infrastructures et climat. La zone d’action géographique d’Épopée Gestion devrait s’étendre progressivement dans les années à venir.

Contact presse : Florence Eckenschwiller florence@epopeegestion.fr

  • Jeriko :

Jeriko est un club d’investisseurs dédié à l’alimentation durable créé par Olivier Tilloy, Co-fondateur de Techmind, et Emmanuel Leconte, ancien agriculteur et investisseur depuis 2018. Jeriko investit, à travers une communauté d’investisseurs privés engagés (business angels, family offices), dans des startups de l’agrifoodtech, du Pre-Seed à la Série A, pour accompagner la transition alimentaire.

Contact presse : contact@jeriko.vc

  • Breizh Up (fonds géré par UI Investissement) :

Créé en 2015 par la Région Bretagne avec le soutien de l’Union européenne (FEDER), Breizh Up est un outil au service du renouvellement de l’économie bretonne. Doté de 20 M€, il permet d’accompagner de jeunes entreprises innovantes bretonnes dans leurs levées de fonds comprises entre 200 000 et 750 000 €. Il vise à renforcer, dès les premières levées de fonds, l’apport en capitaux à destination des projets de création et de croissance d’entreprises qu’il accompagne dans la durée, souvent sur plusieurs tours de financement. Breizh Up a aussi pour objectif de favoriser l’intervention des acteurs privés présents sur le segment de l’amorçage et du capital-risque, avec lesquels il co-investit, pour financer davantage d’entreprises innovantes, garantes des emplois de demain. Breizh Up est géré par UI Investissement.

  • UI Investissement :

Société indépendante et spécialiste du développement des entreprises françaises non cotées, UI s’engage et s’investit, depuis plus de 50 ans, aux côtés de dirigeants de PME et d’ETI en croissance pour faire émerger et développer des entreprises économiquement et durablement performantes. UI Investissement gère près d’1,5 milliard d’euros d’actifs et s’investit auprès de 400 dirigeants dans des secteurs d’activité essentiels à la société comme la santé, l’agro-business ou l’industrie et les services. Le capital développement et transmission, cœur historique de l’activité d’UI représente plus de la moitié de l’actif sous gestion et permet de faire bénéficier plus de 50 entreprises de l’expertise opérationnelle et des outils méthodologiques développés par UI. En parallèle, les équipes et véhicules d’investissement dédiés à l’innovation et à la consolidation permettent d’accompagner les entreprises tout au long de leur cycle de vie et de contribuer au dynamisme économique des territoires. UI s’appuie aujourd’hui sur plus de 70 salariés et 13 implantations régionales à Nantes, Rennes, Caen, Reims, Strasbourg, Dijon, Besançon, Clermont-Ferrand, Lyon, Limoges, Aix en Provence et Lille en complément de ses équipes de Paris.

Contact presse : Laurent Mailllard – 06 60 59 77 07 – communication@ui-investissement.fr

Pour plus d’informations : www.ui-investissement.fr